De la légalité pour un ophtalmologue de s’installer dans un immeuble où exerce un opticien (et vice-versa) 

Vous êtes ophtalmologue et vous envisagez de vous installer dans un immeuble où exerce un opticien, bonne ou mauvaise idée ?  

La différence fondamentale entre un ophtalmologue et un opticien (au-delà du fait qu’il n’exerce pas le même métier), c’est que la profession d’opticien, si elle est certes très encadrée, n’est pas réglementée. L’ophtalmologue, lui, exerce une profession réglementée et répond de ses actes envers un ordre professionnel qui lui dicte un certain nombre de règles déontologiques qu’il doit prendre en compte dans la pratique de son exercice.  

L’avantage de la profession règlementée, c’est que l’institution qui représente l’intérêt de la profession peut fixer un certain nombre de règles pour éviter des dérives dans la pratique de l’exercice. L’inconvénient réside dans l’existence même de la règle : l’ophtalmologue ne peut pas faire ce qu’il veut, il doit même veiller à préserver le respect des règles qui lui sont imposées.  

Donc si l’ophtalmologue envisage de s’installer dans un immeuble où exerce un opticien (ou à l’inverse si l’ophtalmologue apprend qu’un opticien souhaite s’installer dans l’immeuble où il exerce), il lui appartient à lui de prendre l’initiative de vérifier que cette installation va se faire selon les règles de l’art.  

A savoir : étant donné que la médecine ne doit pas être exercée comme un commerce (article R.4127-19 du code de la santé publique) et que tout compérage entre médecins, entre médecins et pharmaciens, auxiliaires médicaux ou toutes autres personnes physiques ou morales est interdit (article R.4127-23 du code de la santé publique), l’ophtalmologue devra réfléchir à la manière dont ses patients arrivent et partent de son cabinet.  

 
Surtout que tout médecin doit s’abstenir, même en dehors de l’exercice de sa profession, de tout acte de nature à déconsidérer celle-ci (article R.4127-31 du code de la santé publique). 

Si la lecture de cet article vous vous interrogez sur votre installation, contactez-nous !  

Continuer votre lecture

Articles suivants